Mentaliste

Le phénomène Hypnose

Vrai ou faux

L'hypnose a toujours existé depuis la nuit des temps. Mais elle ne se faisait peu sous forme artificielle. C'est Mesmer qui a commencé à expérimenter scientifiquement ce phénomène de façon voulu sur un sujet.

Il existe plusieurs degré de transe hypnose, tout dépend de plusieurs facteurs

Tout d'abord l'envie profond du sujet

Celui-ci veut se prêter à une séance d'hypnose mais au fond de lui n'a pas envie de tomber dans un état secondaire. Il résiste, dans ce cas l'hypnotiseur ne pourra pas "l'endormir".

La capacité de l'hypnotiseur

Il est vrai que tout le monde peut faire un tour de magie, mais si on notait ce tour sur une échelle de 1 à 10, il sera faux de croire que tout le monde aura 10. On s'apercevra que le débutant qui fera son numéro aura certainement 1, quand au magicien professionnel, sa note flirtera avec les 10. Mais avouons le : certains magiciens même professionnels et exerçant depuis plusieurs années auront du mal à franchir la barre des 7.

Etat d'hypnose, la réalité

 Pour l'hypnose c'est pareil.  Tout le monde peut se dire hypnotiseur, mais rare sont ceux disposant de tous les facteurs pour développer une hypnose efficace. Avoir la technique est une chose mais surtout la développer pour etre efficace.

Facteurs pour être un bon hypnotiseur

Un bon hypnotiseur est quelqu'un qui possédera un excellent pourcentage de réussite sur ces expériences hypnotiques. Malheureusement à ce jour personne n'a envie de mesurer la capacité de ces hypnotiseurs.

Et pourtant cela peut être simple.

Mettons à disposition de l'hypnotiseur 10 sujets, donnons lui 1 heure. Et voyons le résultat à la fin. Certains voudront faire de l'hypnose en groupe.
D'autre prendrons les candidats les uns après les autres en hypnose individuel.

D'après un professionnel de l'hypnose qui a derrière lui 25 années de professionnalisme matière de spectacle ( dans les discothèques, pour les étudiantes) mais aussi présentant des conférences. Le bon hypnotiseur sera celui qui pourra mettre dans un état second 9 personnes volontaires sur 10.

Pour conclure, c'est vrai de dire que tout le monde peut hypnotiser, mais faux de dire que tout le monde réussira